Novembre et ses méandres

Les vitrines glacées de la canopée

Permirent aux bonnes gens de se griser devant de telles beautés

Si bien qu’ils en oublièrent presque les calamités

De leur destin condamné

Voilà leur funeste spectacle des givres en de telle vesprée

 

Les victuailles restantes ne pouvaient plus les rassasier

Alors d’une dernière mélopée

Ils prièrent Déméter de leur accorder un dernier soupe

Aucun ne geint du manque de pitié

Mais c’était novembre et les Sylphes faisaient fondre les feuilles en cendres

 

Olivier Leblanc-Beaudry, ex-président de l’AGECTR

Partager :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email